Imprimer

2° G.M : SdKfz 234 - Schwerer Panzerspähwagen

39 45 German

 

Etiq PanzerspahwagenLe SdKfz 234 (Sonderkraftfahrzeug 234) est un véhicule rapide de reconnaissance à huit roues qui fut décliné en quatre variantes principales : 234/1, 234/2 « Puma », 234/3 "Stummel" et 234/4 « Pakwagen ».

Il y eut 6 prototypes construits de 1928 à 1930 et dénommés Mannschaftstransportwagen I (véhicule de transport de personnel blindé).

Les qualités de franchissement en tous terrains furent excellentes et une tourelle blindée fut élaborée par Rheinmetall-Borsig en 1928.

Deutsche Werke de Kiel fut chargé du développement en 1934 avec la série des Versuchskraftfahrzeug 623 et 624 (véhicule expérimental) qui devinrent à la mi 1937, les SdKfz 233 et 234 Fu (avec une dénomination finale en octobre 1939 : SdKfz 231 et 232 Fu.).

Mat2gm USA 190x15 vierge

SdKfz 234/1

Le SdKfz 234/1 était armé d’un canon de 20 mm (KwK 30 ou 38) et d’une mitrailleuse coaxiale MG 42 de 7,94 mm. SdKfz 234 1

L’armement était placé en tourelle équipée d’une grille anti-grenade.

Mat2gm USA 190x15 vierge

SdKfz 234/2

Le Puma, armé du canon de 50 mm KwK39/1 en tourelle, était basé sur le châssis de la série des SdKfz 234, version nettement améliorée de la série des SdKfz 231.

Le châssis à huit roues motrices et directrices dotait le SdKfz 234 de très bonnes capacités tout-terrain.SdKfz 234 2 Puma

Le projet datait de 1940 et deux prototypes furent construits qui donnèrent lieu une première commande de 500 véhicules augmentée ensuite à 1 500 exemplaires. Mais en janvier 1944, la production sera limitée à 100 unités par mois, afin de promouvoir les séries armées des canons KwK 51 de 75 mm. En définitive, cet excellent engin, ne sera fabriquée par Büssing-NAG qu’à 101 exemplaires entre septembre 1943 et septembre 1944.

La version 234/2 a représenté le schéma le plus abouti de la série des SdKfz 234. L'excellent châssis combiné à une tourelle performante en fit un excellent véhicule de reconnaissance (au sein des Aufsklärung représenté). La motorisation du Tatra 103 - 12 cylindres en V (14.825 cm³), refroidi par air et développant 210 ch à 2200 tr/mn ; offrait une bonne vitesse de 90 km/h sur route

Armé du canon de 5cm de type KWK 39/1 L60 (l’engin emportait 55 obus et 1050 cartouches), le SdKfz 234/2 pouvait engager la majorité des véhicules de reconnaissance des alliés et les mettre hors de combat. En armement secondaire, le blindé disposait d’une mitrailleuse MG 42 de 7,92 mm et d’une mitrailleuse MG de 7,92 mm. Le double poste de pilotage du SdKfz 234/2 et sa vitesse lui garantissaient une rapidité de manœuvre le mettant rapidement à l’abri des autres blindés sur le terrain.

Mat2gm USA 190x15 vierge

SdKfz 234/3 - Stummel

Le SdKfz 234/3 Stummel était armée d’un canon court de 75 mm installé dans un semblant de tourelle ouverte.SdKfz 234 3 Stummel

Mat2gm USA 190x15 vierge

SdKfz 234/4 - Pak Wagen

Le SdKfz 234/4 Pakwagen était armé d’un canon Pak 40 de 75 mm placé dans un semblant de tourelle.SdKfz 234 4 Pakwagen

Mat2gm USA 190x15 vierge